CLOU - MAGAZINE

NUMERO 3 - JANVIER 2003
PAGE 1

SOMMAIRE

A LA RECHERCHE DE L'AVANTIME (Cette page)
SALON DE DETROIT 2003 (Page 2)
LA BIEN NOMMEE : SKODA RAPID 130R (Page 3)


A LA RECHERCHE DE L'AVANTIME

 

Conférence de rédaction de crise au sein de Clou Magazine :

Le rédacteur en chef, Laurent Bunnik, exige des informations sur la Renault Avantime, que personne n'est capable de lui ramener. En effet, depuis deux ans, Renault prétend mettre sur le marché ce véhicule présenté en 1999.

Or toute l'équipe a eu beau chercher dans les rues et sur les routes de France, pas moyen d'en dénicher un !

Afin d'éclaircir de mystère, les plus fins limiers de la rédaction se dont lancés à sa recherche. Voici le résultat de leurs investigations.

Voici à quoi l'Avantime ressemble, d'après un témoin anonyme (Photo piratée)  
L'Avantime n'existe pas, par Ronny Rammelback

On peut prendre le problème par tous les bouts : cet engin ne peut pas avoir été construit et encore moins vendu !

L'Avantime aurait les inconvénients de l'Espace (Gabarit, hauteur) sans en avoir les avantages (Deux portes seulement, quatre places, coffre ridicule). Le prix annoncé est totalement délirant pour un abribus à roulettes !.

Donc il n'y a pas d'Avantime, et il n'y en aura jamais. Et je retourne boire une bière car je n'ai pas de temps à perdre !

  D'après certains témoins, les rares exemplaires construits auraient été détruits.
Le client-type de l'Avantime, par Gédéon Lenfoiré.

Pour comprendre le destin de l'Avantime, il faut bien comprendre à qui il fut destiné.

1. Jambes courtes : les places arrière ne permettent pas de caser correctement les jambes sous les sièges avant. Il faut donc être cul-de-jatte ou avoir des petites jambes.

2. Bras longs : les portes sont immenses et lourdes, et le seuil du coffre est excessivement haut.

D'après les mesures faites par le professeur Dugenou, seul un orang-outang possède les mensurations adéquates.

Malheureusement pour Renault, aucun orang-outang n'a réussi à passer le permis de conduire, ni à réunir les 40000 € nécessaires à l'achat de l'Avantime.

Quel dommage, Kiko l'orang-outang n'a pas le permis de conduire !  
La dernière folie de P.L.Q., par Gérard Piquassiette.

Même si de nombreux observateurs, parmi lesquels de nombreux journalistes de Clou-Magazine, avaient déjà remarqué que Patrick Le Quément, le médiatique responsable du style de Renault, se comportait parfois de manière étrange, il se passa de nombreuses années avant que la direction de la firme au Losange se rende à l'évidence.

Depuis la Mégane de 1996, qui ressemblait à un patatoïde avachi, en passant par la Kangoo, la voiture des Télétubbies, jusqu'à la Mégane 2002, qui ne ressemble à rien, les Renault de ces dernières années sont dessinées n'importe comment.

La vraie raison de ce désastre esthétique (sur lequel nous aurons l'occasion de revenir) est clairement lié au goût de P. Le Quément pour l'art abstrait, la musique dodécaphonique et la littérature de Marguerite Duras.

Placé par un curieux caprice du destin à la tête du bureau de style d'une grande entreprise, il se mit en devoir de marquer son époque en faisant le contraire de ses concurrents. Avec un peu de pâte à modeler, il sculpta en un quart d'heure la maquette du Kangoo. Avec un vieux Tupperware et quelques bouts de tôle, il créa l'Avantime.

Mais un jour, il fut dénoncé à Jean-Louis Schweitzer : dangereux malade mental, il s'était échappé dans les années 80 d'un hôpital psychiatrique et n'avait jamais su dessiner quoi que ce soit !

La peur du scandale empêcha Renault de lourder l'intrus (Qui avait entre temps conquis une certaine célébrité). On règlera donc discrètement l'affaire en faisant semblant de construire son dernier caprice, l'Avantime.

Mais de là à commercialiser le véhicule, il y a une limite ! On se contentera de l'exposer sur les salons comme une oeuvre abstraite. Ce n'est après tout rien d'autre.

Ce moustachu farceur est dangereux !

 

PAGE SUIVANTE -->

RETOUR MENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOUR MENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l'accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu'un !).