CLOU - MAGAZINE

NUMERO 6 - AVRIL 2003
PAGE 1

SOMMAIRE

CITROEN - RIEN QUE POUR VOS VIEUX (Cette page)
ROLLS-ROYCE : UN HUMMER EN HABITS DU DIMANCHE (Page 2)
CLOU EXOTIQUE : LE SYNDROME CHINOIS (Page 3)


CITROEN - RIEN QUE POUR VOS VIEUX

 

Le mystère du style Citroën

Les plus anciens de nos lecteurs ont connu, de la part de Citroën, une longue période d'audace technique et stylistique : 2cv, DS, Ami 6, SM, CX... Cette ère s'est achevée au cours des années 80, pour une raison apparemment inconnue.

Depuis les AX et autres ZX, le design est devenu étrangement terne et sans charme.

Les experts ont étudié la question et constaté que Citroën est la marque dont les clients sont les plus âgés (Il n'y a qu'à constater le nombre de papys à casquette qui encombrent les routes de campagne avec leur BX ou leur C15 !).

Jacques Calvet, prenant conscience de cette réalité, décida de réagir.

Pourquoi ne voit-on plus ce genre de chose chez Citroen ?  

 

Acte 1 : La Saxo

Le Président de PSA confia à Donato Coco (Le seul italien qui ne sait pas dessiner des voitures) le soin de remplir la mission suivante : fournir aux personnes âgées des voitures conformes à leurs souvenirs.

Rappelons-nous, la LNA était une Peugeot 104 rebadgée... donc la Saxo devra ressembler à la 106.

De la LNA / 104 à la Saxo / 106 ... changeons dans la continuité.  

 

Acte 2 : La C3

Pour succéder à la Saxo, il faudra étoffer le modèle et chercher son inspiration dans un autre ancêtre : la Visa.

De la Visa, la C3 reprend son habitabilité, son esthétique inachevée, son tableau de bord kafkaïen et sa finition précaire.

Mission accomplie : si la C3 ne rouille pas, au moins ses nombreuses pannes feront écho aux joints de culasse fêlés de la Visa des années 80.

Visa : l'économie qui se voit. C3 : l'économie bien cachée.  

 

Acte 3 : La C5

La C5 s'adresse aux plus âgés des plus âgés des clients Citroën : cadres, notaires ou médecins dans les années 60, ils roulaient en DS. A la retraite dans les années 70, ils s'offraient une GS Pallas. Pour leur quatre-vingt dixième anniversaire, la C5 est le choix rêvé.

Le style mollasson fait penser à une GS en saindoux qui aurait fondu au soleil.

GS : un salon roulant C5 : une maison de retraite roulante.  

 

Epilogue

Contrairement à toute attente, cette politique curieuse porta ses fruits et les petits vieux affluèrent dans les concessions Citroën. On a même vu Guy Roux acheter dix-huit Xsara pour lui tout seul ! La marque aux chevrons reconquit les parts de marché perdues, et la concurrence s'inspira largement du concept : l'arrière de la nouvelle Mégane n'évoque-t-il pas l'Ami 6 ?

Laurent Bunnik

 

PAGE SUIVANTE -->

RETOUR MENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOUR MENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l'accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu'un !).