CLOU - MAGAZINE

NUMERO 25 - JANVIER 2011
PAGE 1

SOMMAIRE

EDITORIAL - SALON DU FACE-LIFT A DETROIT (Cette page)
Bien-Pensance  : COMMENT AMELIORER LA QUALITE DE L'AIR  (Page 2)
LES POUBELLES DE L'HISTOIRE : SSANGYONG RODIUS (Page 3)
 

 


EDITORIAL - SALON DE DETROIT

Jusqu'au début des années 2000, le Salon de Detroit ou North American International Auto Show présentait le florilège de la culture automobile yankee, avec tout de même un peu de nouveautés européennes (c'est à dire germaniques) de plus en plus nombreuses à faire le voyage pour une première mondiale.

Mais pour le visiteur du vieux continent, les Mustang, Corvette, Hummer, Thunderbird, Prowler et autres Viper garantissaient le spectacle, d'autant plus que ces nouveautés étaient annoncées par des concept-cars encore plus délirants.

Nous qui sommes bien informés, savons bien que la crise est passée par là, ainsi qu'une tempête de "politically correct" mettant à mal les symboles les plus sévèrement burnés de l'automobile américaine. Nous savons bien que les constructeurs américains recyclent tous leurs produits européens ou coréens pour alimenter leur marché local, et que ça n'incite pas à la gaudriole.

Mais là, vraiment !

Entre le face-lift Mercedes Classe C, une nouvelle Audi A6 quasiment identique à l'ancienne, un replâtrage de la Chrysler 300, les Buick de chez Opel, une insipide Honda Civic et la version électrique de la Ford Focus, le plateau est à peine digne du Salon de Bruxelles (et Dieu sait que nous n'avons rien contre nos amis belges qui ont bien assez de mal à garder leur pays en un seul morceau).

Et nous, au milieu de cette soupe, nous devons trouver de quoi faire nos clous du mois !

 

Laurent Bunnik

LES CLOUS DU SALON : DETROIT 2011

CLOU D'OR : INIZIO LI-ION
 

Ce roadster aux fausses allures de Ferrari dessinée par un gamin de six ans cache un moteur électrique et affiche un prix de 100000 euros... La technique révolutionnaire permettant des performances exceptionnelles (272 km/h) fait l'objet de brevets qui sont "en instance d'enregistrement"... de même que la finition pas vraiment finie. Ces détails pratiques n'ont pas empêché ce rutilant engin de remporter le "Progressive Automotive X Prize" (Vous en avez entendu parler ? Nous non plus !)

 

Un scupteur de polyester a dû s'échapper de chez Sbarro...  
Mais quand on se renseigne sur le site du constructeur, on s'aperçoit que le fameux prix a en fait été gagné par un autre modèle, la Wave II (la méduse verte illustrée ci-contre). On notera une aérodynamique pour le moins curieuse qui prive la voiture de coffre et de lunette arrière...

Bref, Tesla et Fisker peuvent dormir tranquilles.

Gérard Piquassiette  

PAGE SUIVANTE -->

RETOUR MENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOUR MENU PRINCIPAL

 

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l'accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu'un !).