CLOU - MAGAZINE

NUMERO 32 - OCTOBRE 2011
PAGE 1

SOMMAIRE

I.A.A. FRANCFORT 2011 - LES CLOUS DU SALON (Cette page)
LES CLOUS DU SALON DE FRANCFORT (Suite) (Page 2)
LES POUBELLES DE L'HISTOIRE : FAIRCHILD HILLER / A.M.F.  (Page 3)
 

 

EDITORIAL : I.A.A. FRANCFORT 2011 - LES CLOUS DU SALON

Francfort illustre tous les deux ans la domination teutonne sur le monde automobile. Chacune des marques disposant quasiment de son propre hall, deux d'entre elles (Audi et BMW) poussèrent même la fantaisie à installer une piste au sein même de leur stand, pour faire tourner en continu un échantillon de leur gamme... Ceci donnera à ceux qui n'ont pas eu la chance d'y aller une idée de la démesure. Alors est-il possible d'exister à côté de l'ogre germanique ? Pas évident... mais certains s'y sont essayés.
 

CLOU D'OR : ETERNITI HEMERA

Depuis l’été, les rédactions des journaux automobiles bruissaient d’une étonnante nouvelle : un nouveau constructeur automobile allait bientôt naître ! En ces temps de faillite généralisée, cela tient du miracle ! Les informations savamment distillées laissaient entrevoir quelques traits du futur modèle. Son nom, Eterniti, avec un «i», cherchait certes des assonances avec une certaine marque premium du groupe Nissan, avec un modèle nommé Hemera, homonyme du vilain coupé de chez PGO, tout cela manquant clairement d’inspiration. Autour de son berceau britannique s’étaient penchés de riches investisseurs et même le pilotes de Formule 1 Johnny Herbert leur légitimité au projet.

Mais lors de la présentation, Trafalgar ! La belle anglaise n’était en fait qu’un Porsche Cayenne hâtivement replâtré dans un style «tuning» très ordinaire. Quant à l’intérieur débordant de luxe et à la mécanique surpuissante, il était simplement interdit de les admirer, le modèle étant garni de vitres profondément fumées.
 

Du rêve... (Etude de style teasing diffusée mi-août 2011)  



La seule originalité stylistique se trouve à l'arrière, avec un becquet en forme de parenthèse (une prémonition ?) évoquant les berlines de Plekszy Gladsz en Bordurie. Tout ceci pèsera bien peu pour justifier le chèque de 150 000 livres que coûte cette petite fantaisie.

Eterniti demeure fort discrète sur l'origine des fonds et sur la direction de l'entreprise, les communiqués de presse étant essentiellement une compilation de termes superlatifs (Eterniti a inventé le segment des Super-SUV !). Le budget «relations publiques» a du consommer l’essentiel des dépenses, le reste des investissements demeurant certainement bien à l’abri de paradis fiscaux…

La marque ayant annoncé qu'elle avait de nombreux autres projets dans les cartons, nous attendons la suite avec impatience, mais nous avons bien peur que cette éternité ne dure pas bien longtemps.

 

 

A la triste réalité...  (Modèle présenté à Francfort un mois plus tard) Laurent Bunnik

PAGE SUIVANTE -->

RETOUR MENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOUR MENU PRINCIPAL

 

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l'accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu'un !).