CATALOGIQUE GENERALE

I. TYPES DE CATALOGUES

Les "catalogues automobiles" sont généralement classés par les collectionneurs de différentes manières :

- Par type de document en fonction de la taille et du nombre de pages

- En fonction des modèles présentés :

- En fonction des marques ou des modèles.

Beaucoup de collectionneurs ne suivent qu'une seule marque, voire même un seul modèle. Cela permet de mieux cerner la collection et d'en venir à bout !

- En fonction des pays où les voitures sont vendues.

En général, les collectionneurs recherchent d'abord des catalogues de leur propre pays ou des pays environnants. Les collectionneurs "tous azimuts" sont rares mais actifs. La difficulté de suivre de manière exhaustive la production de pays comme le Japon rebute beaucoup d'amateurs...

On distingue quatre zones de diffusion des catalogues :

Les trois premières zones correspondent à des cibles de marketing homogènes et font l'objet d'éditions de catalogues spécifiques. Mais les exceptions sont nombreuses, et c'est en passant en revue chaque marque que nous en mesurerons bien l'étendue.

II. DATES ET MILLESIMES

Beaucoup de catalogues comportent une date, mais il faut bien distinguer suivant les marques :

Attention à la définition du millésime, très variable suivant les pays.

Si la France a, depuis 2001, adopté l'année civile comme millésime (Du 1er janvier au 31 décembre), les millésimes ont parfois débuté au 1er septembre puis au 1er juillet...

Par ailleurs, le millésime officiel reconnu par l'Administration est une chose, le millésime "commercial" en est une autre ! Nombreux sont les constructeurs qui présentent des modèles millésimés "année suivante".

Aux Etats-Unis où le millésime est une institution et précède même le nom de la marque (On ne dit pas une "Buick Regal millésime 2000" mais une "2000 Buick Regal"), on assiste parfois à des millésimes en avance de deux ans !

Le record est l'Oldsmobile Intrigue 1998 dont le premier catalogue est daté... décembre 1995 !

Les USA connaissent une autre fantaisie, le millésime "et demi", c'est à dire 1995 1/2 qui signifie que ce modèle s'intercale entre 1995 et 1996.

 

III. REFERENCE CONSTRUCTEUR

Pour arranger le travail des collectionneurs, les marques les plus sérieuses (notamment les allemandes) ont mis au point un système de référencement.

Celui-ci est propre à chaque marque et il serait vain de tirer des règles générales. Dans les cas extrêmes, les références contiennent :

Nous verrons, en étudiant chaque marque, les codes et leur signification.

Il faut toutefois noter que ces codes ne sont pas exempts d'erreurs et d'incohérences. Il faut donc parfois s'en méfier, même chez Mercedes...

Retour menu principal

Retour page présentation